Archives de catégorie : Audiométries

Historique du traitement

historique audiometrique 11 ans de TSM

Vous avez déjà l’analyse de mon audition après 3 ans de Musicothérapie.

Voici l’historique des 11 ans passés depuis la naissance du premier acouphène à gauche jusqu’à ce jour. Fait par le même ORL avec le même matériel audio.

Mais notez que mon audiogramme large bande fait maison donne des biens meilleurs résultats.

Le présent historique laisse apparaître un gain d’audition dans mon oreille droite d’environ 15% dans des fréquences importantes pour la parole (ligne bleue sur l’audiogramme)
Une perte d’environ 15% dans l’oreille gauche

J’analyse de la manière suivante ce mauvais résultat a gauche de mon cortex auditif.

1) Mon âge qui avance inexorablement 69 ans. Tous les acoupheniques savons que avec l’âge on perd de l’audition (chute inexorable des cellules ciliaires)

2) Coupe osseuse dans la transmission des sons du canal-semi circulaire gauche, déhiscence diagnostiquée par un TAC des Rochers sans marqueur et qui empêche les notes musicales manipulées de faire le travail que je lui demande. A noter également que cette oreille a souffert dans l’enfance d’otites répétées guéries plus ou moins bien et transformées en fin de l’adolescence en cholestéatome opéré en 1984 par un éminent professeur au CHU de Grenoble.

3) 2me coupe osseuse: La prothèse mise en place 18 mois après cette opération, faisant la liaison entre le tympan et l’oreille interne (tympanoplastie) réalisée par la même équipe  de Grenoble  est  déconnectée depuis un certain temps(pas de transmission du son entre le tympan et l’étrier).

Aucun ORL ne veut pas me refaire la prothèse en titan qui se balade libre de mouvement dans mon oreille moyenne: leur réponse toute trouvée   « ça ne veux pas le coup de vous irradier pour le bénéfice que nous allons obtenir ». On voit bien que ces professionnels de la médecine n’ont pas d’acouphène et n’ont pas d’idée de la souffrance acouphenique; ils vous laissent avec une cocotte minute dans la tête de 40 à 60dB. Je l’entends (en essayant de ne pas l’écouter) à coté de la machine a laver en plein essorage à 1000T/m.

La bonne nouvelle? Pas un gramme d’Hyperacousie et ça je le dois a ma TherapySonicMusic chers amis. Mais aussi à la vie « anormale » que je me suis forcé de vivre; pas de restos, pas de cinéma, pas de concert, etc, etc, etc….Solitude obligatoire. Une vie qui vous fait paraître « bizarre » aux yeux des gens qui vous entoure, voisins et famille. Mais je reste « toujours debout » comme le dit si bien Renaud le « poète revenu ». Cela me rappelle Lara Fabian qui devenue « des nôtres » se trouve entre les mains des ORLs, enfin je crois parce que avec de la malchance ils vont l’aiguiller vers les audiologues . Arrête ta carrière mignone, même si ça fait mal,  surtout ne fais pas d’ IRM ça sert a rien et insupportable pour les hyperacousiques, par le bruit que fait la machine avec des pointes à 150dB. Fait plus tôt un Cone Beam Scanner des Rochers (sans marqueur) qui est le bon examen d’imagerie pour voir oreille interne. (#conseil)

Que vous soyez acouphenique ou pas: Attention aux audiophones et autres écouteurs de retours scéniques professionnels car ils augmentent les fréquences qui vous manquent pour mieux entendre, principal argument des audiologues et autres opticiens devenus comme par magie des audiologues, mais ce sont les mêmes fréquences que celles perdues par la chute des cellules ciliaires correspondantes à ces fréquences ce qui fait que vous poncez la blessure des neurones concernées avec le bruit ambiant (hyperacousie assurée a long ou moyen terme).

NOTA BENE:

Ce site étant  en construction notez mon mail acufenies@gmail.com pour me contacter provisoirement.
Un formulaire de contact sera bientôt mis à votre disposition.
Merci les potes.