ACOUPHÈNES

Les personnes acouphèniques sont hypersensibles aux fréquences des sons harmoniques de ses acouphènes; nous avons compris cela dans nos discussions entre musiciens souffrant d’acouphènes comme moi. Il me reste à convaincre nos amis ORLs dont la plupart disent « qu’il n’y a que des conneries sur le net »….. Ils continuent, hélas, à privilégier le bruit blanc..! C’est à dire qu’ils font ajouter un acouphène a vos acouphènes pour oublier (accepter) votre original: Méthode utilisée depuis l’age de Mozart et Beethoven par des « cliniques spécialisées » et autres audiologues, spécialistes de notre « pathologie ». Méthode dangereuse qui n’a jamais guéri aucun acouphènique, bien au contraire, ils ont créé et continuent de créer des hyperacousiques par millions par l’intermédiaire des lobbys de l’audiologie, faisant par la même occasion le bonheur des Labos pharmaceutiques et de recherche en creusant, chaque jour un peu plus, le trou de la Sécurité Sociale, en France et dans le reste du monde.

Je vous donne la marche à suivre pour enlever, avec Cubase, non seulement les fréquences des acouphènes et de leurs proches voisines, mais aussi celles des harmoniques de ces acouphènes qui vous déclencheront l’hyperacousie, si vous ne les protégez pas de ces fréquences dans toutes vos musiques.

Le travail se réalise en deux temps:

On commence par faire la compilation en y enchaînant, très méthodiquement, les œuvres achetées, privilégiant les CD avec l’extension .wav. Ne pas éditer des morceaux téléchargés sur YouTube et autres plateformes similaires qui sont très compressés en .mp3. Une fois chaque symphonie colorée et collée, comme sur le graphique, vous écoutez le résultat et faites une exportation avec l’égaliseur (piste1) réglé comme ci-dessous, pour supprimer la première fréquence de l’acouphène avec copie sur le projet, en violet, sur la 2e piste.

_wsb_899x500_Exemple+Compil+Beethoven

La suite, vous la connaissez déjà: Vous avez l’enregistrement sur la 2e piste en ayant perdu comme qualité uniquement les notes correspondantes à la Fréquence de l’acouphène; ici 4000 Hz et aucune autre, merci Cubase. Je refais la même opération que pour la piste 1 mais cette fois ci je règle mon égaliseur(piste2) sur l’octave supérieure de l’acouphène (harmoniques) et leurs proches voisines.

Je termine le travail d’édition en réalisant une exportation en .wav, stéréo, entrelacées, qualité CD.

Toutefois; si je conseille de réaliser la TSM (TherapySonicMusic) avec l’extension .wav et, si vous possédez l’application compatible, vous pouvez la stocker dans vos Disques Durs, ou la transmettre sur internet en .flac pour une conversion ultérieure en .wav sans aucune perte de qualité sans oublier la loi sur les droits d’auteurs et compositeurs qui vous permet une utilisation, uniquement, privée et non commerciale des œuvres.

Je vérifie avec Nero WaveEditor le fichier final pour constater que aussi bien les 4000Hz que les 8000Hz sont bien disparus de ma compilation du CD1 de BEETHOVEN: Ce soir je vérifie l’enregistrement final en faisant ma THERAPY-SONIC; soit 75 minutes de bonheur pour mon oreille malade et pour l’autre aussi dont la presbyacousie commence à se dessiner dans l’audiogramme…

_wsb_900x539_Spectrogramme+Beethoven+CD1

Clonage de l’acouphène (pour mémoire)
Date de la première parution de mon article sur blogspot en juin 2009:

J’ai cloné mon acouphène !

C’est la base de la ThérapieSoniqueMusicale !

Mais quelle idée idiote me diriez vous ? pourquoi faire ? Et bien vous avez tout à fait tort de penser cela dans la mesure ou j’ai trouvé une application pour me soulager un peu de ce bruit parasite qui s’est installé dans mon oreille gauche et qui empoisonne mon existence depuis 8 ans déjà. Je résume en quelques mots ma trouvaille mais je compléterais sur un autre billet, sur un plan un peu plus technique.
Après quelques temps de recherche et de comparaison avec les bruits ambiants des divers objets de la vie courante j’ai constaté que mon acouphène ressemblait étrangement à la fin du vidage de la vapeur, sans le capuchon, de la cocotte minute.

L’idée m’est venue alors d’enregistrer ce souffle à l’aide de mon micro HF envoyé depuis la cuisine vers le logiciel audio Cubase. J’ai édité ce son avec les effets disponibles sur le programme; filtres, modulateurs, etc…jusqu’à obtenir sa copie parfaite en écoutant avec un casque audio avec mon oreille droite qui elle, Dieu merci, est parfaitement saine.

L’analyse du son obtenu m’a permis de constater que la fréquence de ce parasite correspond à la note FA vérifiée sur mon clavier YAMAHA.

Mes chers amis je suis le seul acouphènique, jusqu’à preuve du contraire, qui peut faire écouter à qui voudrait bien l’entendre le son d’un vrai acouphène.Ce qui ne veut pas dire que les vôtres sont identiques(ça me ferait bien plaisir de cloner les vôtres mais pas si simple si je ne les entend pas).

Et voilà le meilleur. Sur une piste audio du logiciel j’ai installé le parasite artificiel fabriqué avec exactement la même intensité que le vrai; J’ai crée une petite mélodie très simple en FA m ,doux, très doux, durée de l’enregistrement 30 min. et décrescendo après 20 min. jusqu’à la fin.

Le parasite fond parfaitement dans la nappe de l’accord, on ne l’entend plus faisant partie intégrante du morceaux. J’ai testé de m’endormir avec après l’avoir copié sur le baladeur numérique et…bingo!!! Je dors comme un loir, fini les comprimés pour dormir. Seul inconvénient vous vous endormez avec un écouteur(ou deux) dans l’oreille.

Après le  »bruit blanc » de nos chères audioprothésistes je viens d’inventer le  »bruit rose », basé sur le même principe mais plus agréable tout de même.

filtres

Sur ce graphique je montre le mode d’emploi pour établir l’exact portrait-robot de mon acouphène mais en ce qui vous concerne vous pouvez réaliser l’enregistrement du bruit extérieur qui ressemblerait à votre parasite avec n’importe quel appareil numérique, appareil photo ou téléphone portable, par exemple.

Tout l’art du travail en MAO (musique assistée par ordinateur) consistera à lui mettre aux fesses les effets nécessaires à la copie la plus parfaite possible mais c’est vous qui allez devoir guider le technicien pour obtenir le bon son.

L’intensité de votre acouphène peut être visible sur l’audiogramme de l’ORL ou de l’ audioprothésiste acousticien.

Beaucoup d’heures de travail quand on entend son parasite, imaginez le temps à passer si on essaie de cloner le votre que le technicien n’entend pas.

La méthode reste possible, tout de même, il suffit de la tester; le trio ORL+Audioprothésiste+Musicien MAO serait la bonne combinaison pour créer votre TSM.

Pour résumer: Sur un nouveau projet de Cubase on installe:

1) Sur la piste 1 le mixage obtenu du parasite cloné sachant que c’est la note FA (pour mon cas) et que son intensité est de 30%( environ 70 % au dessous de 0 dB.

2) Sur la piste 2 j’enregistre, l’ensemble des deux notes complémentaires qui sont indispensables pour obtenir l’accord de Fa mineur, avec une intensité totale de 30% et avec le timbre de l’instrument qui va se marier avec le son de la piste 1 (pour moi c’est le violon)

3) On peut travailler sur une mélodie tranquille, qui ressemblerait à une berceuse et qui serait plutôt ennuyeuse mais agréable.Les idées ici sont à développer.

4) Le travail de composition terminé on mixe le tout en supprimant la piste 1 puisque vous l’avez déjà dans la tête) on peut choisir 30 minutes d’enregistrement(en boucle ou pas)

5) On copie le mixe final sur un baladeur numérique avec une intensité maximum de 30% (pour moi) au dessus du seuil d’audibilité de l’oreille humaine.

6) Deux écouteurs et le tour est joué.
Tout ça c’est facile à dire mais à faire…devez vous vous dire?
Je répondrais à toutes vos questions qui sont déjà très nombreuses. Sachez que la »TSM » ne fera que masquer, d’une manière astucieuse votre acouphène, pour mieux le supporter, en aucun cas je prétends le guérir
Si vous avez mieux, en attendant la solution médicale, dites le moi car je suis preneur.

 

COCOTTE ACOUPHÈNE

????????????????????????????????????

Vous qui avez découvert, grâce au précédent billet, que vos parasites ressemblent, comme le mien, à l’échappement de la vapeur d’une cocotte minute, sans le capuchon. Vous allez pouvoir bénéficier du travail musical de masquage que je réalise pour moi même mais sachez que j’ai trouvé une meilleure solution pour fabriquer vos bruits roses, sur mesure, même si vos parasites acoustiques sonnent différemment.

Le travail de masquage musical sous titré en Espagnol par Kosdoro dans la vidéo NOTCHED MUSIC, sur Youtube,ressemble beaucoup au mien sauf qu’il s’explique d’une autre manière. Ses commentaires me semblent loin du langage du communs des mortels et la qualité de la vidéo ne permet pas une visualisation parfaite du graphisme mais je le félicite et le remercie pour sa contribution dans la recherche du bonheur acouphènique.

Il serait intéressant que l’auteur intervienne dans ce site pour qu’il nous explique tout ça plus clairement, je vais le lui demander. Je me demande même s’il n’a pas pris exemple sur acoupheniquementvotre pour nous éclairer.

Le but recherché c’est que l’un donne des idées aux autres pour que, finalement, les acousticiens ou musiciens M.A.O. acouphèniques finissent par nous aider tous avec des thérapies musicales de masquage, c’est, pour l’instant, l’unique solution à nos problèmes auditifs puisque la science traine les pieds…..

Bien sur je pense à vous, mes amis hyperacousiques dont le problème devra être traité avec beaucoup plus de précision dans l’intensité de la T.S.M. et avec une grande douceur, parce-que vous le valez bien.

Envoyez-moi un petit mail privé si vos acouphènes sonnent comme le mien et si possible donnez moi l’intensité et la Fréquence. Demandez-le à votre ORL ou acousticien.

Moi je vous transmettrai des musiques de masquage, à la tonalité de vos parasites, qui vont changer votre vie d’acouphènique.

Un petit mot concernant le Goji de l’Himalaya qu’ un papi rencontré dans la pharmacie m’avait conseillé en affirmant que ses acouphènes étaient disparus grâce à ce fruit. A mon avis nous parlions pas des mêmes acouphènes parce que je me le suis procuré aux halles du coin, consommé depuis deux mois et demi et le résultat n’étant pas concluant j’ai décidé de l’arrêter.

Pendant ce temps, toujours silence radio concernant les essais cliniques du NST-001(Anti-glutamates). J’ai demandé par Mail au professeur Bruno Frachet à l’hôpital d’Avicenne de nous donner quelques nouvelles des résultats. Mon Mail est passé à la corbeille.
C’est à se demander si l’Étude NeuroSyntec a bien lieu.

On peut noter tout de même que les Irlandais semblent avoir trouvé une nouvelle « musicothérapie » très originale appelée Mutebutton et qui consiste, si j’ai bien compris, dans le placement, sous la langue? d’une « pastille » contenant des électrodes qui renforcent, tactilement, les fréquences générées par la musique écoutée, et envoyées au cerveau par un autre canal que celui de l’oreille interne? Peut être la fin des écouteurs dans les oreilles pour dormir?

Cherchez à savoir un peu plus avec le tag: Mutebutton. sur Américain Tinnitus Association.

******************************

DESSIN RÉALISE PAR UNE AMIE ACOUPHENIQUE
Vous aussi occupez vous tout le temps, c’est la meilleure thérapie pour oublier nos acouphènes. Moi je m’éclate avec mon invention les MARACADINES que je vous présente dans son onglet ci-dessus.

La+dame+fumeuse

 

Voilà mes amis acouphèniques du monde entier: Il ne suffit pas d’inventer des techniques pour nous aider a supporter nos tinnitus qu’elles qu’en soient l’intensité et la fréquence. Il faut du recul et du temps pour savoir si ma thérapie sonique fonctionne et pendant 6 mois j’ai écoute 2 fois par jour 80 minutes de musique Zen manipulée sans les fréquences maudites avec le parapluie fréquentiel.

Désormais pour moi c’est clair. On dit toujours que les acouphènes sont des symptômes et non pas une maladie, c’est assez dur d’entendre dire cela pour les hyperacousiques, mais c’est un fait.

Le hic c’est comment trouver la cause de nos acouphènes et par quel moyen, vous conviendrez que personne ou presque n’arrive à trouver la cause pour éliminer ainsi une fois pour toute la maladie et son gênant symptôme.

Alors nous prenons tous des palliatifs, allons voir des gens qui ont tous la science infuse pour guérir nos acouphènes et qui ne font que vider nos porte-monnaie.
J’ai même lu sur twitter et dans des forums que les acouphènes ne sont pas une fatalité, compte tenu qu’il y a des maladies beaucoup plus graves, je suis entièrement d’accord sur ce fait; mais la différence c’est que toutes ces maladies graves se voient et sont prises en charge par le système social, moi je trouve quand même qu’une cocotte minute dans votre cerveau (et pas dans l’oreille) bruit constant à 40dB d’intensité 24h sur 24 et pendant 7 ans, si c’est n’est pas une fatalité alors c’est quoi ?. Certains l’ont depuis plus de 20 ans. et avec l’hyperacousie en plus. Dites moi comme vous faites pour dormir et pour être en forme pour aller travailler le matin surtout pour les métiers dangereux.

La bonne nouvelle pour moi c’est que après 7 ans d’incompréhension totale; je connais désormais, tout ou presque tout, sur mon acouphène, grâce au clonage de celui-ci, et de son analyse complet avec le logiciel Cubase. Je sais, après avoir expérimenté sur moi même la technique, que certains nomment déjà le NOTCHED MUSIC (musique con muescas) et jouant le cobaye de service pour la recherche d’un minimum de bonheur acouphènique,qu’elle fonctionne pour faire baisser l’intensité des acouphènes voire, même pour récupérer un certain nombre de fréquences perdues de l’audition.

*************************************

Une bonne manière de trouver la fréquence de son parasite acouphènique est de se servir d’un instrument de musique. Voici les notes et fréquences de la guitare et du piano à 88 notes.

reproduction interdite

plus complet sur Wikipedia :

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/72/Frequencies_of_the_audible_range_on_a_twelve_and_eight_equal_tempered_scale.jpg?uselang=es

 

***********************************************************************

Après la visite Chez mon ORL et grâce à l’audiogramme fourni du 10 octobre 2010; j’ai téléchargé un générateur de sons gratuit, pour quelques jours, et j’ai cherché, avec précaution, le son le plus proche de mon acouphène , je l’ai enregistré sur une piste audio de Cubase et ajusté, avec les outils d’édition, à la fréquence de mon parasite, soit 4000 Hz, et j’ai ouvert l’éditeur d’échantillons pour vérifier, avec l’analyseur de spectre du programme, cette « copie » virtuelle de l’acouphène afin de le comparer avec les données de l’audiogramme.

Je réalise le travail d’édition en stéréo comme si j’allais masquer un acouphène bilatéral mais à tout moment je peux supprimer un coté ou l’autre pour traiter un acouphène unilatéral comme le mien.

L’analyseur de spectre confirme que mon acouphène est à 4000 Hz

fr$C3$A9quence+4000+Hz

La note concernée est B7 environ:

Note+B7

Si je me sers du tableau des fréquences, ci dessus, force est de constater que B7 en notation Anglaise correspond à Si6 en notation latine; soit une octave plus bas. La Fréquence du B7 est 3951 Hz, et la note suivante est C8 (Do7) fréquence 4186 Hz, mon acouphène faisant 4000Hz se trouve donc entre les deux notes.

Pour la manipulation de mes compilations musicales je vais supprimer, avec l’égaliseur de Cubase, les fréquences entre 3951 et 4186 Hz en prenant un petit pourcentage de marge pour enlever les fréquences voisines créant ainsi un véritable parapluie acouphènique sur mon acouphène.

Pour la suite: J’ouvre un nouveau projet de Cubase et réalise l’importation de l’acouphène virtuel (en jaune) et je m’amuse avec l’égaliseur afin d’atténuer, totalement, la plage des fréquences entre 3951 et 4186 Hz et leurs proches voisines, jusqu’au niveau -60dB; c’est à dire que je fais disparaître en mode lecture, 100% du son audio de la piste 1 de l’acouphène cloné. Le potentiomètre à fond on doit pas entendre un son sur cette première piste.

Par prudence; je fais une capture d’écran du réglage fini de mon égaliseur et le classe dans le dossier de la manipulation d’essais que je vais démarrer tout de suite.

Je fais la première importation d’un album de 12 chansons, une par une; je règle l’égaliseur à l’identique de celui de la piste1, chanson par chanson, et je réalise l’exportation des morceaux en .wav, ou n’importe quel autre extension, avec le parapluie fréquentiel en place.

www.acoupheniquementvotre.com

Je vérifie, piste par piste avec Nero WaveEditeur, que les fréquences de 4000 Hz et prochaines voisines ont été bien effacées. On peux le faire aussi avec l’outil de Cubase.

spectrogramme

NOTA: 0) On remarque dans ce graphique que certaines fréquences de cette chanson depassent les 16000 Hz; C’est souvent plus haut encore, dans la musique dite « moderne » ou les harmoniques résonnent et font du ping-pong dans l’appareil fragile de l’oreille interne augmentant l’hypersensibilité et faisant chanter vos neurones du cortex auditif justifiant un audiogramme dans les hautes fréquences pour tout acouphenique et hyperacousique qui se respecte.

NOTA: 1) Je dispose de Cubase pour travailler mais vous pouvez réaliser le même travail avec n’importe quel logiciel audio de même niveau sur Apple, etc.

NOTA: 2) Dans la manipulation qui précède je n’ai pas réalisé le parapluie sur les harmoniques afin que vous assimiliez mieux le travail mais quand vous avez un tinnitus de 4000hz il faut aussi supprimer les fréquences des sons harmoniques de vos acouphènes qui se trouvent à l’octave supérieur: Ouvrez un nouveau projet Cubase et refaites la même opération, avec le fichier exporté, en supprimant la fréquence de 8000hz; vous pouvez faire la manipulation en une seul fois avec l’égaliseur.

*************************
Dans ces projets les chansons ont été enregistrées avec le niveau commercial normal du CD chacun d’entre nous peut choisir, éventuellement, d’exporter les fichiers à un niveau plus bas, divisé par deux voire plus, de les enchainer à volonté avant copie finale sur le lecteur « thérapeutique ».

La méthode étant rodée; je vais pouvoir choisir des morceaux agréables pour la constitution de ma phonothèque, sans fréquence indésirable.

Je vais suivre une thérapie sonore d’une heure et demi par jour.

Pedro l’acouph ne disparaitra pas mais il y a des grandes chances pour que son intensité diminue ce qui serait déjà une bonne nouvelle.

Voila un projet avec trois compilations pour des amis acouphèniques d’un forum la durée dépend du support utilisé pour la copie finale; ici 80 minutes à copier sur CD.

Chaque cas est différent et la connaissance parfaite de la fréquence et de la nature de l’acouphène est d’une grande importance si on veut obtenir un résultat satisfaisant.

COMPILATIONS

 

ANALYSE DE SPECTRE AVANT L’EXPORTATION DES COMPILATIONS
Dans cet exemple d’édition du parapluie sur mesure, pour l’acouphène unilatéral de Daniel, il se trouve que son parasite comporte plusieurs fréquences entre 2500 et 3200 Hz.
Dans ce cas on a enlevé une bonne partie de la dynamique du son des morceaux musicaux contenus dans les compilations, mais, comme son oreille gauche a une audiométrie parfaite, je vais exporter la compilation avec la manipulation réalisée uniquement sur le coté droit, c’est parfaitement possible avec Cubase et impossible c’est pas Français.

www.acoupheniquementvotre.com

Si vous avez reçu par courrier votre compilation téléchargez l’étiquette du CD à éditer en 12 cm de diamètre.

_wsb_408x408_th$C3$A9rapie+sonique+4000Hz

Je vous ai donné tous les éléments pour pouvoir réaliser vous même vos propres compilations de ThérapieSoniqueMusicale (TSM) si vous êtes connaisseur. Vous avez des questions à me poser? N’hésitez pas à prendre contact, dans l’onglet CONTACT, et je répondrais avec plaisir.
Vous désirez commander une compilation thérapeutique? je peux vous la réaliser si vous me fournissez votre audiogramme et, si vous les connaissez, la fréquence et nature de vos acouphènes. Dans le cas contraire je vous enverrais du matériel d’audiométrie et divers bruits blancs pour vous aider a les trouver, gratuitement.

Je vous conseille quelques œuvres compatibles pour réaliser votre thérapie:

_wsb_895x481_CDsCOMPATIBLE

vous m’envoyez les CD non ouverts en .wav, avec  justificatifs d’achat par voie postale, et je m’occupe d’enlever vos fréquences problématiques.

**********************************

RESULTAT DE 3 ANS DE TRAITEMENT AVEC LA TSM

Vous aviez déjà vu sur mon blog, devenu privé, le compte rendu après 6 mois de traitement avec ma TerapySonicMusic (en bas de cette image).

Désormais profitant de ma consulte au CHU purpan de Toulouse, voici l’audiogramme, après 3 ans de cure musicale, avec les parapluies fréquentiels bien ouverts au dessus de mes acouphènes et de ses sons harmoniques (octaves).

Dans la mesure ou je dispose d’un important choix de compilations musicales, compatibles et éditées avec Cubase, cela m’a permis d’arroser un maximum de fréquences de mon cortex auditif, augmentant les chances de récupérer un minimum d’audition et de plus, la disparition totale de ma hypersensibilité aux sons gênants. Après 10 ans de vie acouphènique je ne possède pas un gramme d’hyperacousie.

 

LE BILAN AUDITIF APRES 3 ANS DE TRAITEMENT EST :

Perte binaurale……30,11% – 14,84% = 15,27% de gain d’audition

bilan audiometrique

 

JE M’ENDORS TOUS LES SOIRS EN ÉCOUTANT MES ÉMISSIONS DE RADIO PRÉFÉRÉES

JEAN JACQUES BOURDIN suivi des GRANDES GUEULES
Hélas; ma préférée « afectos » con Silvia Tarragona a disparu des Ondes. Espero Preciosidad, oir las pulseras de nuevo lo más pronto posible..
Je télécharge chaque jour les podcasts et je l’écoute avec Cubase sans les fréquences maudites et avec le PANORAMIQUE à gauche (-25) pour compenser le manque d’audition dans mon oreille gauche…

droits reservés
Gros choux ron-ron-ne encore plus fort que son frère Pitchou je lui caresse le dos couché à coté de mon oreille malade et l’acouphène disparait pour la nuit et je dors comme un loir. De plus il a le don de m’hypnotiser avec ses yeux verts. C’est le meilleur masqueur d’acouphènes, et de loin le plus écologique, que j’ai trouvé jusqu’à présent.

http://www.acoupheniquementvotre.com

 

 

Un site utilisant WordPress